top of page

Résumé

La Grèce connaît depuis 2008 un effondrement économique et une récession humaine sans équivalent dans l'histoire sociale européenne depuis les années 1930. Victime d'une secousse systémique du capitalisme mondial financiarisé, prise dans les filets de dépendance créés par la monnaie commune européenne et soumise à la volonté d'institutions transnationales qui la dominent, elle connaît à nouveau la misère, et le spectre de la violence d'extrême droite ressurgit comme au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.
Cette tragédie résulte de la conjonction de la déficience de son Etat et des politiques européennes d'austérité menées avec obstination en dépit de leur faillite prévisible. La Grèce, qui avait cru sortir définitivement du sous-développement et du cycle de violence de la guerre et de l'après-guerre en s'arrimant à l'Europe, connaît aujourd'hui un recul tragique. Comme le montre cet ouvrage, elle a été le laboratoire d'une reconfiguration des politiques économiques et sociales européennes préfigurant la remise en cause généralisée de l'Etat social - une construction centenaire qui avait fondé les progrès de la démocratie et de la civilisation en Europe.
On le constate notamment dans tous les pays dits périphériques de l'Union qui, de l'Espagne à l'Irlande, en passant par le Portugal et l'Italie, connaissent des régressions sociales importantes. Mais elle a aussi servi de levier à la "nouvelle gouvernance" autoritaire de l'Union européenne. Situant la crise actuelle du pays dans son contexte historique, ce livre propose une analyse approfondie de ses conséquences et engage une réflexion sur la violence, la santé publique, le système politique et la mise en question de la démocratie.
Miroir dans lequel on peut lire les contradictions de la construction européenne, la Grèce pose aujourd'hui la question de la pérennité et de la viabilité du projet démocratique et social que l'Europe a longtemps voulu incarner.

 

Sommaire

  • AUX SOURCES HISTORIQUES ET POLITIQUES D'UNE DEMOCRATIE FRAGILE
    • Etat et société ; élites politiques et économiques du XIXe au XXIe siècle
    • La Gauche grecque ; à la recherche d'un programme de gouvernement
    • L'Aube noire de la démocratie grecque
  • LA LIQUIDATION DES DROITS SOCIAUX FONDAMENTAUX
    • Médias et propagande ; un pays "partiellement" libre ? Ou pas du tout ?
    • Le travail, la crise et les Mémorandums
    • Réapproprier la contestation démocratique : la forme Occupy
  • LE POUVOIR DE LAISSER MOURIR
    • Démantèlement de la santé, destruction de la société
    • Les addictions en temps de crise
    • La réforme psychiatrique en Grèce : tragédie, scandale

BURGI NOELLE La Grande Regression

18,00 €Prix
  • Auteur : Noëlle Burgi

    Editeur : Le Bord De L'eau Eds

    Date de parution : février 2014

    Collection : Documents

    ISBN : 9782356872685

    Poids : 0,2250kg

    Nombre de pages : 266

    Format : 12,00 x 19,00 x 1,30 cm

bottom of page