NOUVELLE PARUTION: DESMOS N°45


7 NOUVELLES BILINGUES POUR 7 DÉCENNIES Desmos / Le Lien, n.45

Pour ceux qui vivent en France et aiment la Grèce, il est des moments difficiles durant lesquels se téléscopent les préjugés des uns et la connaissance intime des autres. Ainsi sommes-nous tous hantés par des situations insoutenables de brutalité, des situations individuelles qui ne supportent aucune grille d’analyse géopolitique. Ce garçon dans la force de l’âge qui se réjouit d’avoir trouvé un emploi rémunéré à 3 euros de l’heure, indigne salaire d’ailleurs versé en coupons d’achat. Ce vieillard qui hurle dan s une rue commerçante d’Athènes « j’ai faim ». La Grèce, notre Ithaque, s’est faite Atlantide. Néanmoins, dans le précedent numéro de Desmos/Le Lien, consacré à la poésie contemporaine, la jeune parole poétique mise à l’honneur a apporté la preuve brûlante d’une pensée qui se régénère de manière sensible. Les textes de ce numéro sur la poésie ont été, du fait de leur nombre, proposés exclusivement en traduction française ; c’est pourquoi la présente parution fait la part belle aux textes originaux que nos lecteurs réclament avec gourmandise ! Nous avons composé un long Face à face qui parcourt, à travers sept nouvelles, plus de soixante-dix ans d’histoire grecque. L’aîné des écrivains, Yorgos Théotokas, qui fut le fer de lance d’une révolution littéraire dans l’entre-deux-guerre, se penche avec commisération sur la place sociale réservée aux écrivains à son époque. Christophoros Milionis est présent avec deux nouvelles. Dans la première, il narre la rencontre avec l’un de ces résistants grecs que l’exil a jetés de l’autre côté du Rideau de fer après-guerre. Dans la deuxième, il entremêle deux périodes électorales : de la fin des années 1950 à la fin des années 2000, les souvenirs se répondent et les tensions perdurent.

Freddy Yermanos, grand journaliste et écrivain populaire des années 1970-1990, revient sur la période de la dictature des Colonels (1967-1974), par le petit bout de la lorgnette, dans une nouvelle savoureusement sarcastique. Sotiria Mikhou Koskina explore son imaginaire insulaire intime, son lien aux îles, synonymes, pour de nombreux Grecs, à la fois de villégiature et de lieu de déportation. Enfin, Sotiris Dimitriou, dans « Absent », témoigne de l’absurdité kafkaïenne dont la Fonction publique grecque a longtemps eu le secret.

Le point de convergence des textes proposés, si variés dans leurs thèmes et leurs styles, réside dans la sincérité du regard que chaque auteur porte sur ses contemporains.

Au sommaire :

Carte blanche sur fond bleu à…

Robert Manthoulis, Une courte histoire de la jeune Grèce,

la soumission aux puissances européennes & la dette extérieure

Face à face

Yorgos Théotokas, L’homme qui a écrit un livre

Christophoros Milionis, Symphonia

Christophoros Milionis, Ce printemps-là

Freddy Yermanos, Les toilettes publiques

Roula Mikhou Koskina, L’île (1 et 2)

Sotiris Dimitriou, Absent

Repères

Annie Richard, Gisèle Prassinos

Nouvelles littéraires

108 pages, 13 €

ISBN 978-2-911427-68-8

53 views0 comments