top of page

Si l'œuvre de Constantin Cavafy, poète grec d'Alexandrie (1863-1933), fut fréquemment traduite et commentée par les plus grands auteurs : Marguerite Yourcenar, E.M. Forster, Stratis Tsirkas, pour ne citer que ceux-là, elle demeure très souvent, en revanche, bien ignorée du grand public. Sa poésie reste singulière, inclassable, bien que de nombreux auteurs aient essayé de la définir comme historique, symbolique, mystique, didactique, gnomique, liée à un certain courant décadent, etc. Le poète serait essayiste, moraliste, visionnaire, moderne, tourné vers le passé. En vain.

Le personnage lui-même est mystérieux, ambigu, original, avare de publications qu'il ne favorisa jamais. Il ne connut la gloire qu'à la fin de sa vie. Dans cet ouvrage, c'est encore sous un jour nouveau que ses poèmes sont envisagés.

Son œuvre, que caractérise une grande unité, semble générer une démarche d'ordre initiatique qui le conduit tout le long d'un cheminement douloureux et difficile. Le franchissement des étapes et des obstacles inévitables caractérisa le grand chemin de la poésie du cherchant solitaire et grandiose qu'il ne cessa d'être. Le passage de l'Obscurité à la Lumière le conduira-t-il à une libération et à laquelle ?

JACQUEMIN PIERRE Constantin P. Cavafy, De l'obscurité à la Lumière ou l'Art de l

24,00 €Prix
  • Éditions Riveneuve éditions, 2009

    ISBN : 9782914214933

bottom of page