top of page

Selon la Bible, la femme de Loth désobéit au commandement de Dieu, parce qu’elle eut la curiosité de voir Sodome châtiée, et quand elle tourna le regard en cette direction Dieu la punit. Quarante siècles après le châtiment de Sodome et Gomorrhe, effacées des côtes de la Mer Morte sans laisser de trace, la terre qui les engloutit s’ouvre et un mystérieux sel violet en jaillit. Son apparition s’accompagne de changements géologiques qui bouleversent la carte de la Méditerranée. La mer recule et enlève à l’Europe le Sud, à l’Asie l’Est et le Nord de l’Afrique.

Le sel violet a un goût épicé, un parfum envoûtant. Son origine inexplicable et les terribles phénomènes qui en ont marqué l’apparition exaltent l’imagination des consommateurs et le rendent précieux sur le marché.

Son exploitation commerciale est prise en charge de façon exclusive par une multinationale extrêmement puissante, l’Association des Soixante-dix-sept, qui fonde une Colonie privée sur la Mer Morte et engage des colons qui s’occupent de l’extraction et le traitement du sel violet.

La Colonie est un désert, enveloppé dans la brume des vapeurs des marais et des cratères, dépourvue de tout. La peur des épidémies, la menace constante d’agression de la part des indigènes qui se cachent derrière les dunes de sable et le règlement impitoyable de la colonie marque le quotidien. La Colonie finit par devenir la cité la plus isolée de la planète, alors même qu’elle se trouve au cœur de la Méditerranée.

BOURAZOPOULOU IOANNA Qu’a-t-elle vu, la femme de Loth ?

23,00 €Prix
  • Traduit du grec par Michel Volkovitch

    Éditions Ginkgo éditeur, 2011

    ISBN : 9782846790932

bottom of page